Préhistoire en Europe


Les premières traces d’occupation humaine en Europe ont été découvertes à Chilhac, près de Brioude, dans le Massif central. Elles sont dues à Homo erectus et datent de 1,8 million d’années (voir évolution de l'homme). L’homme s’installa peu à peu en Europe, notamment dans le sud-ouest de la France (comme à Tautavel, voilà environ 450 000 ans), et apprit à maîtriser le feu. L’homme de Neandertal, il y a 100 000 ans, fut le premier à enterrer les morts. Les premiers Homo sapiens sapiens, très semblables à l’homme actuel, développèrent des cultures spécifiques : le châtelperronien, le gravettien, l’aurignacien, le solutréen, le magdalénien. Les premières formes d’art paléolithique apparurent il y a environ 20 000 ans, notamment à Lascaux et à Altamira. Voici environ 10 000 ans, la fin du pléistocène fut marquée par la dernière période glaciaire et le climat commença à se réchauffer.

Le néolithique


À l’époque néolithique, la chasse et la cueillette laissèrent progressivement la place à l’agriculture et à l’élevage, au tissage et la poterie. Apparues au Proche-Orient, ces pratiques gagnèrent lentement l’Europe. Au cours du VIe millénaire av. J.-C., l’agriculture était répandue dans la plus grande partie de l’Europe occidentale.

Dans les régions du Danube et des Balkans se sont développées ce que l’on a appelé les cultures du Danube et de Starcevo (près de Belgrade, dans l’actuelle Serbie). Au sud des Balkans, vers 5000 av. J.-C., des formes complexes de civilisation proto-urbaine furent élaborées par la culture de Sesklo (Sésklon, en Thessalie) et par celle de Dimini (Diminion), qui se caractérisait par la construction de villages fortifiés.

Le chalcolitique


L’utilisation des métaux se développa à partir de 5000 av. J.-C. (voir chalcolithique). Des fouilles conduites dans les Balkans ont montré que le cuivre était en usage dans la région vers 4000 av. J.-C., dans la culture de Vinça (v. 4500-3000 av. J.-C.). À cette époque, les échanges se firent plus importants. Ce commerce primitif concernait surtout l’ambre en provenance de la Baltique. En Europe centrale (Bohême), de grands gisements de cuivre et d’étain permirent au IIIe millénaire av. J.-C. le développement de la technique de fabrication du bronze.

La civilisation des mégalithes


De 3500 à 1800 av. J.-C. se développa une civilisation particulière, la civilisation des mégalithes, qui se caractérise par des monuments de pierres dressées vers le ciel. Ces dolmens, ces menhirs, ces pierres levées, au nombre de plusieurs milliers en Europe, peuvent être alignés sur plusieurs kilomètres, comme à Carnac, dans le Morbihan, ou disposés en cercle, comme à Stonehenge, en Angleterre. La civilisation des mégalithes, qui ne connaissait ni la roue ni la traction animale, possédait nécessairement des techniques élaborées, mais ces moyens comme ses convictions religieuses restent mal connus.

Préhistoire

Traces de la préhistoire à Chilhac
Traces de la préhistoire à Chilhac

La prohistoire en Europe


L'âge du bronze

L'âge de bronze

Age de bronze en Europe
Le bronze

De 2000 à 700 av. J.-C., l’âge du bronze se développa en Europe, succédant au chalcolithique et se terminant avec la généralisation du travail du fer. La nécessité de se procurer des minerais adéquats favorisa le développement d’un important réseau commercial.

Autre mutation d’importance, celle des pratiques funéraires : les sépultures royales ou aristocratiques caractéristiques de cette période étaient recouvertes de tertres ou de tumulus. Un autre changement se produisit vers la fin du IIe millénaire av. J.-C. ; la crémation se répandit, et avec elle l’enterrement des urnes funéraires qui donna son nom à la civilisation des Champs d’Urnes.

On ignore encore l’origine exacte des langues indo-européennes, qui sont parlées dans une grande partie de l’Europe actuelle. Certains scientifiques pensent que les premiers Indo-Européens ont donné naissance à la culture des Kourganes (tertres funéraires), qui a débuté sur les rives de la mer Noire vers 2500 av. J.-C. Selon cette théorie, les Indo-Européens envahirent les Balkans et introduisirent des chevaux dans la région vers 2200 av. J.-C. Ils se seraient ensuite répandus dans le reste de l’Europe. C’est pourquoi, il est possible que les populations des Balkans et de l’Europe centrale aient parlé des langues indo-européennes pendant la période de l’âge du bronze moyen.

En dehors des civilisations crétoise et grecque qui se sont développées pendant le IIe millénaire av. J.-C., l’Europe de l’âge du bronze ne connaissait pas l’écriture. Dans les autres contrées européennes, la fin de l’âge du bronze fut celle d’un certain essor démographique et de nouvelles migrations.

L’âge du fer


Vers le début de l’âge du fer, qui se situe autour de 1000 av. J.-C., les tribus de l’Europe centrale émigrèrent et donnèrent naissance à des civilisations aussi différentes que celles des Celtes, des Slaves, des Illyriens et des peuples italiques. Dans le nord de l’Italie, la civilisation villanovienne (v. 1000-700 av. J.-C.) prit une grande importance, ainsi que la culture de la période de Hallstatt (v. 750-450 av. J.-C.).

Les Celtes répandirent leur culture dans une grande partie de l’Europe occidentale entre le VIIe siècle et le IVe siècle av. J.-C. On identifie également les Celtes avec la période de La Tène (de 450 à 58 av. J.-C.), qui doit beaucoup à la période de Hallstatt. Les peuples germaniques firent leur apparition à partir du sud de la Scandinavie et de la Baltique vers 500 av. J.-C. © Emmanuel Buchot. Sources utilisées Encarta et Wikipedia.

Age de fer

Maison de l'âge de fer en Europe
Maison de l'âge de fer en Europe

Photos des pays d'Europe à visiter

Voyage photos en Turquie

La Turquie

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Voyage en Pologne

Photos Pologne

Voyage en République Tchèque

Photos Tchèquie

Voyage en Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos de l'Espagne

Photos Espagne

Voyage en Ecosse

Voyage en Ecosse

Partir en Croatie

Croatie

Photos Allemagne

Allemagne

Photos Portugal

Portugal