Nombre d'habitants en Europe


L’Europe comprend un grand nombre de peuples. Chaque nation européenne est en général unifiée culturellement et linguistiquement depuis longtemps, néanmoins des minorités existent, comme les Basques en France et en Espagne, et les Samis (Lapons) en Norvège ou les bretons en France. La notion d'appartenance au même continent est plutôt récente, notamment avec la création de l'Union européenne, soit au 20ème siècle. Dans les siècles précédents, le continent européen fut le théâtre de nombreux conflits. Jamais depuis autant d'années, le continent fut si calme. Attention, toutefois, la montée des nationalismes dans de nombreux pays européens menacent de nouveau cette paix, finalement si fragile. L’ensemble du continent européen représentait un peu plus de 743 millions d’habitants en 2015.

Cologne

L'Allemagne - Cologne
L'Allemagne avec Cologne - Photo E. Buchot

Densité de population dans les pays européens


L’Europe est la partie du monde la plus uniformément et la plus densément peuplée. Le peuplement résulte d’une longue évolution. Nombreuse à l’aube de l’ère chrétienne, où elle était concentrée sur le pourtour méditerranéen, la population n’a cessé de croître à un rythme soutenu jusqu’à la fin du XIXe siècle. Le taux d’augmentation était alors de 9,6 p. 1 000 contre 6,5 p. 1 000 pour le reste du monde, en raison d’un solde naturel positif lié à un faible taux de mortalité par rapport aux naissances. L’excédent naturel élevé explique les forts courants migratoires à l’intérieur et hors d’Europe de 1850 à 1950. Depuis le début du XXe siècle, l’essor démographique s’est fortement ralenti en raison de la baisse de la natalité, dont le taux est le plus bas du monde (12 p. 1 000) ; l’accroissement n’est plus que de 0,6 p. 1 000 par an contre 1,8 p. 1 000 pour la population mondiale. Alors que les Européens représentaient en 1980 15 p. 100 des habitants de la planète, ils ne comptent plus aujourd’hui que pour 12,6 p. 100.

La situation démographique est évidemment inégale selon les pays. Par exemple, à la fin des années 1980, le taux d’accroissement annuel de l’Albanie s’élevait à environ 1,9 p. 100 et celui de l’Espagne à 0,5 p. 100, alors que la population de la Grande-Bretagne restait globalement stable, et que celle de l’Allemagne de l’Est déclinait. L’Irlande est un cas à part ; en raison de la grande famine de 1845 et d’une structure foncière désastreuse, elle est le seul pays de l’Union européenne à avoir continué de perdre des habitants. Les Européens bénéficient d’une des plus longues espérances de vie à la naissance au monde (de 70 à 76 ans dans la plupart des pays), la part des personnes âgées augmentant.

Les mouvements de population européens

Les mouvements de population, qu’ils soient volontaires ou non, ont toujours été une constante de la vie européenne. De 1950 à 1975, le taux de la population urbaine en Europe occidentale est passé d’environ 70 à presque 80 p. 100, alors que celui de l’Europe de l’Est passait de 35 à 60 p. 100. En Belgique, il est voisin de 95 p. 100. Noter que le phénomène s'est accentué depuis 2014, avec les conflits en Syrie, Irak et les crises économiques en Afrique noire. Les années 2015 et 2016 furent terribles. Des centaines de milliers de réfugiés ont fui les pays en guerre. L'Allemagne a ccueilli près d'un million de réfugiés, quant la France en accueillait à peine 30 000. Les frontières hongroises, autrichienne se sont fermées.

Des camps furent installés pour les déplacés. Durant cette période, l'Europe a été incapable d'avoir une politique migratoire commune. Par ailleurs, l’émigration des Européens vers d’autres continents a pratiquement cessé, alors qu’elle fut un phénomène majeur au XIXe siècle dans certains pays, comme l’Italie, l’Irlande ou l’Allemagne.

Découpage administratif de l'Europe


Un découpage complexe

Les Etats européens
Carte des langues européennes - Source Encarta

L’Europe est divisée en plusieurs niveaux administratifs : groupe d’États, États, régions, départements dans certains pays, comme en France, et communes. La principale organisation supranationale est l’Union européenne (UE), qui a remplacé en 1993 la Communauté économique européenne (CEE). L’Association européenne de libre-échange (AELE) et l’Espace économique européen sont des zones de libre-échange réunissant plusieurs pays d’Europe.

Les Etats, découpage de base de l'Europe

Le principal niveau administratif de l’Europe reste celui des États indépendants. Les 43 États de l’Europe sont les suivants : l’Albanie, l’Allemagne, Andorre, l’Autriche, la Belgique, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, leLiechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, la Macédoine (FYROM), Malte, la Moldavie, Monaco, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, leRoyaume-Uni, la Russie, Saint-Marin, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, l’Ukraine, le Vatican, la Yougoslavie.

Langues et religions en Europe


Langues en Europe

Carte des langues européennes
Carte des langues européennes - Source Encarta

Il existe en Europe une grande diversité de langues qui appartiennent à plusieurs familles. On distingue les langues romanes, qui comprennent le français, l’italien, l’espagnol, le portugais et le roumain ; les langues germaniques, qui regroupent l’anglais, l’allemand, le néerlandais, le danois, le norvégien, le suédois et l’islandais ; les langues slaves avec le russe, l’ukrainien, le biélorusse, le tchèque, le slovaque, le bulgare, le polonais, le slovène, le macédonien, le serbo-croate. Ces différentes langues ont pour l’essentiel les mêmes origines, et appartiennent au groupe des langues indo-européennes. Les autres langues indo-européennes d’Europe comprennent le grec, l’albanais, l’arménien, les langues caucasiennes ainsi que des langues celtiques comme le gaélique, le gallois et le breton.

Les langues indo-européennes ne sont pas les seules à être utilisées sur le continent européen. On trouve également les langues finno-ougriennes, comme le finnois, le hongrois, l’estonien et le lapon, ainsi que les langues turques. L’origine du basque demeure inconnue.

Les religions en Europe

À la fin des années 1980, la grande majorité des Européens étaient chrétiens, néanmoins certaines régions d’Europe sont déchristianisées depuis longtemps et les pratiques religieuses déclinent. Les catholiques romains, qui représentent le groupe religieux le plus important, vivent principalement en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Belgique, dans le sud de l’Allemagne et en Pologne. Un autre groupe important est formé par les protestants de différentes obédiences ; ils vivent surtout dans les pays de l’Europe centrale et septentrionale, comme l’Angleterre, l’Écosse, le nord de l’Allemagne, les Pays-Bas et la Scandinavie. Le troisième grand groupe de chrétiens se compose des fidèles de l’Église orthodoxe. On les trouve principalement en Russie, en Géorgie, en Grèce, en Bulgarie, en Roumanie et dans les nouvelles républiques de l’ancienne Yougoslavie, à l’exception de la Slovénie et de la Bosnie-Herzégovine. Enfin, il existe des communautés juives dans la plupart des pays européens (la plus importante se trouve en Russie), et les habitants de l’Albanie et de la Turquie sont en majorité musulmans.

L'Islam en Europe

Les mouvements de population en Europe modifient également la part de certains groupes religieux. L'Islam est devenu par exemple en France, la deuxième religion après le christianisme. Des débats vifs ont lieu dans de nombreux pays notamment en France, Hongrie, Autriche. La question posée étant de savoir si l'Islam remet en cause la culture des pays. Question finalement surprenante lorsque l'on sait que l'Europe s'est construite par l'apport de cultures différentes. Une culture n'est pas immobile, figée dans le temps. Elle se construit au fur et à mesure. © Emmanuel Buchot. Sources utilisées Encarta et Wikipedia.

drapeau de Croatie

La Croatie
La Croatie - Photo E. Buchot

Eglise

Eglise à Prague
Eglise de Prague - Photo E. Buchot

Religion chrétienne

Christianisme en Europe
Christianisme en Europe - Photo E. Buchot

Photos des pays d'Europe à visiter

Voyage photos en Turquie

La Turquie

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Voyage en Pologne

Photos Pologne

Voyage en République Tchèque

Photos Tchèquie

Voyage en Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos de l'Espagne

Photos Espagne

Voyage en Ecosse

Voyage en Ecosse

Partir en Croatie

Croatie

Photos Allemagne

Allemagne

Photos Portugal

Portugal